Tous les articles par Administrateur

Georges Miroux_Exposition_Royaumes oubliés. De l’empire hittite aux Araméens

Compte rendu d’exposition
Royaumes oubliés. De l’empire hittite aux Araméens
Musée du Louvre, du 2 mai 2019 au 12 août 2019

Les Hittites sont de retour à Paris.
C’est la grande exposition de 1964, L’art des Hittites, réunissant au Petit Palais plus de deux cent cinquante pièces venant pour l’essentiel des musées d’Istanbul et d’Ankara, qui révéla au public français la civilisation de ce peuple dont il ne savait jusque là presque rien, si ce n’est qu’il était cité à plusieurs reprises dans la Bible. Depuis cette date, les Hittites n’apparurent plus dans la capitale que dans des expositions à la thématique plus large, consacrées à l’histoire et aux civilisations anciennes de l’Anatolie et de la Syrie (la liste en est donnée dans le catalogue de l’exposition).

Voici le compte rendu de Georges Miroux:

Compte rendu 4_Expo Royaumes oubliés Louvre

Recension 3_Norelli_La naissance du christianisme

E. Norelli, La naissance du christianisme. Comment tout a commencé, Paris, Gallimard, collection  »Folio Histoire », 2019.

Les éditions Gallimard ont récemment pris l’excellente initiative de faire paraître dans sa collection de poche  »Folio Histoire » l’ouvrage d’Enrico Norelli (Université de Genève), La naissance du christianisme. Comment tout a commencé, publié pour la première fois en traduction française par Bayard en 2015. Loin d’être un nouveau manuel sur les origines du christianisme qui reprendrait chronologiquement les faits connus et les principales tendances qui caractérisent les premiers pas de la religion chrétienne dans le bassin méditerranéen, cet ouvrage propose au lecteur une réflexion nuancée sur la naissance et le développement durant les quatre premiers siècles de notre ère d’un courant religieux minoritaire, devenu par la suite religion d’Empire

Voici la recension d’Antony Glaise:

Recension 3_AG_Naissance du christianisme

M. Bettini_A quoi servent les Grecs et les Romains?

Maurizio Bettini,

Superflu et indispensable, À quoi servent les Grecs et les Romains?
Traduit de l’italien par Pierre Vesperini, Flammarion, 2018.

C’est encore d’Italie que nous arrive cet essai, brillamment traduit de l’italien par Pierre Vesperini. Le souci de son auteur rencontre bien des réflexions développées par Nicola Gardini , mais Maurizio Bettini est plus inquiet, plus critique aussi, pour alerter sur les dangers qui menacent la transmission des patrimoines intérieur et extérieur des « Classiques » gréco-latins, et donc sur la responsabilité qui nous incombe, si nous voulons « sauver et transmettre aux générations futures la mémoire de cette civilisation».

Voici le compte-rendu de Cécilia Suzzoni:

Recension 2_CS_Bettini

Néron: histoires de notre histoire (Conférence ALLE)

CONFERENCE ALLE

L’ALLE vous invite à sa prochaine et dernière conférence de l’année 2018-2019

Donatien Grau
Maître de conférences habilité des universités, Conseiller de la Présidence des musées d’Orsay et de l’Orangerie:

Néron : histoires de notre histoire

Mercredi 22 mai 2019 à 18h30
Lycée Henri-IV
Salle de conférences.

Conférence ALLE_Donatien Grau_22.05.19

Antiquité-Avenir soutient le Théâtre Démodocos

Antiquité-Avenir, réseau de 45 associations liées à l’Antiquité, tient à affirmer, devant l’empêchement de jouer la pièce Les Suppliantes d’Eschyle, dans la mise en scène de Philippe Brunet, avec sa troupe Démodocos, le lundi 25 mars à la Sorbonne, son soutien au metteur en scène et à tous les membres de sa troupe.

Les choix de mise en scène incriminés peuvent être, comme tout choix artistique, contestés pour eux-mêmes ou par les arrière-plans qu’ils véhiculent : justifient-ils pour autant qu’une représentation soit empêchée ? Devant une problématique complexe, qui dépasse largement le cadre de cette pièce et des études classiques, celle de l’appropriation et de la domination culturelles, Antiquité-Avenir réaffirme que seul le dialogue peut permettre une confrontation éclairée et de bonne foi entre les points de vue des uns et des autres pour éviter raccourcis, anachronismes ou postures figées.

Antiquité-Avenir soutient donc la proposition de la Sorbonne de reprogrammer une représentation de la pièce Les Suppliantes, et souhaite qu’à l’issue de la représentation soit organisée une discussion entre l’ensemble de la troupe et le public.

Les «lieux» de l’épigramme latine tardive : vers un élargissement du genre

Les «lieux» de l’épigramme latine tardive :

vers un élargissement du genre (23.03.19)

Séance scientifique de l’Association THAT – Textes pour l’Histoire de l’Antiquité Tardive
Paris, 23 mars 2019 Sorbonne Université (Salle D 690)

Les «lieux» de l’épigramme latine tardive : vers un élargissement du genre (organisation : Luciana Furbetta et Céline Urlacher-Becht)

THAT

AMEFA

AMEFA

L’Association des Membres, Anciens Membres et chercheurs associés de l’École française d’Athènes a ouvert son Carnet de recherche sur la plateforme « Hypothèses », disponible à l’adresse suivante : https://amefa.hypotheses.org

Ce carnet de recherche a principalement pour vocation :
• de rendre visibles les activités de l’AMEFA,
• de permettre la publication des résultats de ses ateliers thématiques,
• de proposer une bibliographie relative aux principaux sites où travaillent les membres et anciens membres de l’École (en Grèce, en Albanie et à Chypre), avec la possibilité d’une mise à jour régulière,
• de proposer une veille bibliographique en annonçant les dernières publications de ses adhérents,
• de conserver la mémoire de l’École française d’Athènes en proposant des articles sur son histoire, dans la rubrique « Lumière sur… ».